Le Super Adobe

super-adobe (12)Découvrir l’auto-construction atypique de maisons robustes en terre à l’aide de la technique du Super Adobe, développée par l’Iranien Nader Khalili: un empilement de sacs de terre (ou autres matériaux locaux comme le sable) enchevetrés, pour un coût ridicule

La maison en terre est aussi solide que la terre elle-même. Comme dans les églises, la structure en dôme permet, par gravité, le maintien de l’ensemble de la structure. Des constructions droites (avec un toit ordinaire) sont également possibles et sont également très solides. 

 

 Le père du concept d’EcoDome est Nader Khalili, un architecte américain d’origine iranienne (il a fait ses études en Iran, en Turquie et aux USA), qui concevait à l’origine des gratte-ciel. Il a passé 5 ans a silloner en moto les déserts iraniens, aidant les populations locales à construire des maisons en terre et améliorant d’année en année ses recettes (l’Iran est un pays fortement sismique).  Il reçoit le prix Aga Kahn d’Architecture en  2004.  En 1988, un village expérimental fut construit au nord de Los Angeles, dans une région désertique. Sur les plans environnementaux et socio-économiques, c’est à dire à tous les plans, le concept est franchement génial. Puis, suite à une demande de la NASA, il a élaboré un concept de maison pour les missions spaciales sur la lune, ceci en utilisant le matériau disponible localement : la poussière lunaire.

 

Cette maison, un vrai bunker, est presque indestructible.  Les sacs de terre ou de sable sont d’ailleurs utilisés par l’armée comme abris anti-obus, mais aussi pour lutter contre les inondations.

L’écodom (technique « SuperAdobe ») est une maison entièrement recyclable, isolante, anti-sismique, et à un coût quasi nul. Elle résiste également aux passages des cyclones et aux inondations.  Elle ne craint pas les attaques d’insectes (termites) ou de moisissure. En secteurs fortement déboisés (Haïti, Afrique subsahélienne etc.) le concept d’EcoDome apporte un avantage majeur : sa construction ne nécessite pas de bois (pas de charpente). L’inertie thermique de la construction est très bonne. Idem pour l’isolation thermique (les murs sont épais). Le plastique des sacs empêche les remontées d’eau du sol par capilarité.

 

 

Liens:


 

Rubrique « HABITAT » sur Alternative Autonomie :

triple-yy-aa-flag2
  1. Maisons autrement
  2. Véhicules aménagés
  3. Toilettes sèches
  4. Toiture végétale
  5. Village associatif alternatif
Publicités

6 réponses à “Le Super Adobe

  1. C’est une idée ingénieuse, chapeau à ce monsieur. Je me demande pourquoi je n’en entends parler que maintenant…
    C’est vrai que ça a l’air plutôt solide, en plus c’est écologique !

  2. Bonjour,

    J’ai pu voir qu’un de vos articles concerne la construction en SuperAdobe. J’aurais quelques questions par rapport à ce matériau: en quoi est ce mieux par rapport aux autres matériaux? Quels sont ses inconvénients? Quelles est la longueur des sacs? Comment bien isoler entre les sacs?
    Un problème me reste en tête: est ce possible de construire ça avec d’autres sacs que des sacs en plastiques?

    Un tout grand merci pour vos réponses,

    Céline Vauthier

    • Bonsoir, les qualités du matériaux sont entre autres le fait que c’est de la terre crue (économie énergétique et financière ), le principe est le même que celui du pisé mais le coffrage (les sacs) coûte moins cher et offre la possibilité de faire droit mais aussi courbés et même en cercle et la terre n’a pas besoin d’être autant tamisée que pour le pisé . L’autre avantage est pour moi social, en effet dans ce type de construction 80% du coût de l’ouvrage est absorbé par la main d’œuvre et non par les matériaux ou les machines ou le transport. Cette technique permet aussi de construire en arc et cette géométrie offre une solidité unique et par conséquent la solidité de l’ouvrage ne repose pas uniquement sur le type de matériaux utilisé car cette géométrie travaille avec la gravité non pas contre celle ci comme c’est le cas dans le modèle poteau poutre. Les bâtisses étant faite en terre, elles ne demandent pas de fondation profondes et la terre constituant le mur tremble de la même manière que la terre autour ce qui diminue l’effet de cisaillement qui peut nuire à la bâtisse en cas de séisme. La résistance au séisme est importante car la bâtisse ne résiste justement pas à l’onde et la laisse parcourir les murs pour être évacuée plus rapidement que dans le cas du béton. Les matériaux et les règles de construction sont simples. La rapidité d’exécution dépend de la main d’œuvre mais est dans tous les cas avantageuse,2mois pour 50m2 environ. Les murs respirent même avec la présence des sacs car ils laissent passer l’eau et par conséquent l’air également. Les bâtissent résistent aux ouragans au feu et au balles et sont très durable. Enfin, la question des sacs peut trouver sa solution dans l utilisation de sac en toile de jute. Côté inconvénients, je vous avouerai que cette question me donne toujours du fil à retordre, mais je dirais qu’il sont avant tout administratifs, et cela reste à pondérer car dans certains pays il n y a aucun soucis de ce côté là. La contrainte majeure est d’avoir minimum 7personnes pour construire mais je pense que c’est toujours le cas peu importe la technique. La réalisation d’étages est envisageable et cette question est à l’étude. Dans les pays (du nord) lesquels payer la machine coûte moins cher que de payer les hommes, cette technique peut ne pas être aussi économique mais cela est totalement contre balancé par les prix des matériaux et la simplicité de réalisation.

      Pour répondre au reste des questions, aucune isolation n est nécessaire entre les sacs et la longueur des sacs dépend du diamètre du dôme ou autre réalisé.

      Merci de l intérêt que vous portez au superadobe et à l’écoconstruction en général.

      Neil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s