Réussir ses plants de tomates

tomates-alterauto

plant de tomatesLa tomate demande environ 4 mois de culture, il est préférable de commencer le semis sous abri assez tôt, dès février ou mars afin de pouvoir mettre en terre au mois de mai. (Source)

Les chanceux disposant d’une serre chauffée savent qu’ils peuvent commencer leurs semis de tomate dès janvier, repiquer fin février et récolter… à l’approche de l’été.

Sous serre non chauffée, les graines seront semées en mars, pour une récolte de juillet à octobre.

Si vous achetez vos tomates en jardineries ou lors de fêtes des plantes, choisissez des plants en godets d’une quinzaine de centimètres de hauteur, avec des tiges ayant le diamètre d’un crayon. Des plantes plus hautes, maigrichonnes ou même portant des fleurs ne présentent pas de meilleures chances de reprise.

tomates_plantLa tomate est une plante de climats chauds : il est inutile de l’installer à l’extérieur trop tôt en saison. L’exposer à des températures inférieures à 5°C provoquerait des retards de croissance… Les plants en godets peuvent être mis en place à partir de mi-mai, quand sont passés les fameux saints de Glace et que les gelées ne sont plus à craindre.

Mettez les pieds en place dans un sol idéalement fumé en automne ou en hiver, puis enrichi avant plantation par des apports d’engrais spécial tomate (pas trop riche en azote).
La base de la tige peut être enterrée sur quelques centimètres : cela favorise la formation d’un bon système racinaire (Source)

Le semis de tomate, facile à réussir

Repiqué de gerbeaud.com

Le semis de tomate est à la portée des débutants. Bien entendu, en début d’année, on ne parle pas de semis en pleine terre. Mais il peut être réalisé sans équipement sophistiqué : une simple caissette de polystyrène placée derrière une fenêtre bien éclairée peut suffire.

Quand semer la tomate ?

jeune-plant-de-tomateLes premiers semis peuvent être réalisés dès la fin janvier. Il se pratique en caissette, au chaud dans une serre chauffée ou à l’intérieur, une température de 18° à 20°C étant requise. En semant tôt, vous pourrez avancer les dates de récolte, mais attention ! Les jeunes plants d’une quinzaine de cm que vous obtiendrez dans 2 mois ne pourront être repiqués immédiatement en pleine terre. A la fin mars, il ne fait pas assez chaud dehors pour qu’ils poussent, et une gelée un peu forte leur serait fatale. Il faudra donc par la suite les faire grandir à l’abri, sous serre ou sous châssis.

En mars, vous sèmerez (toujours à l’abri) des variétés précoces qui pourront être plantées directement en terre dès la fin du mois d’avril.

Vous pouvez poursuivre ces semis jusqu’en mai (si votre climat l’autorise, le semis peut alors être pratiqué en pleine terre). Repiqués à la mi-juin, vos plants commenceront à produire vers la fin août. Un étalement des récoltes bienvenu !

Préparation

Lit de billes d'argile

Lit de billes d’argile

Comme souvent, il est recommandé de faire tremper les graines dans l’eau la veille du semis. Ce n’est pas indispensable, mais cela permet de faciliter la germination en ramollissant l’enveloppe extérieure.

Recouvrez le fond de la caissette d’une couche de gravier ou de billes d’argile de 2cm d’épaisseur, pour assurer un bon drainage. Recouvrez d’un terreau spécial semis, ou d’un mélange terreau horticole + sable à parts égales.

Semis

Semis au semoir à graines

Semis au semoir à graines

Semez les graines une à une, avec un semoir si elles vous semblent difficiles à manipuler. Espacez-les de 4 ou 5cm en tous sens. Saupoudrez ensuite d’une fine couche de terreau (3mm d’épaisseur environ).

Tassement de la terre dans la caissette

Tassement de la terre dans la caissette

Tassez délicatement la surface, avec le plat de la main ou mieux, à l’aide d’une petite planche en bois. Les graines seront ainsi mises au contact de la terre.

Arrosage

Brumisation des graines

Brumisation des graines

Il est nécessaire d’apporter de l’eau pour que la germination démarre. Hors de question d’arroser : employez plutôt un brumisateur (un accessoire très utile pour les jardiniers !).


Les 5 gestes à faire pour bien planter ses tomates

Est ici expliqué un « truc » pour planter le plant vigoureux en pleine terre :

« Il n’est pas trop tard pour planter des tomates au potager ! Je vais vous montrer avec tous les détails la manière exacte que j’emploie pour planter mes tomates. »

Extrait :

plant-inclineMaintenant, je vais vous dire quelque chose de capital : ne posez pas le plant de tomates verticalement dans le trou mais couchez-le de façon à ce que la tige repose sur le côté du trou qui a une légère pente.

Ce n’est pas grave si les premières feuilles se trouvent en-dessous du niveau du sol. Ce qui est important, c’est qu’une certaine longueur de la tige se retrouve enterrée lorsque vous aurez rebouché le trou.

Pourquoi ? Eh bien le pied de tomates a la propriété de faire pousser des racines sur toute la partie de la tige qui se trouve sous la terre. Plus cette partie sera longue, plus il va y avoir de racines, qui vont nourrir le plant. Et le résultat sera une production plus abondante de tomates !

Ne vous inquiétez pas, si le plant vous paraît trop incliné. Après avoir poussé quelques jours, il va retrouver sa verticalité.


Entretien

Enlever les gourmands

Enlever les gourmands. cliquer l’image

Enlever les gourmands

Enlever les gourmands. Cliquer l’image.

Advertisements

Une réponse à “Réussir ses plants de tomates

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s