De l’usage du marc de café

recyclage

La # est un aspect essentiel et de bon sens dans la vie de tous les jours. Chaque déchet est potentiellement réutilisable, selon l’adage « tout se transforme ». Dans la cuisine, peu de choses devraient finir à la poubelle, en fin de compte. Tous les déchets verts sont à mettre au potager, directement en de surface (sans enfouir) ou dans le compost.

Le marc de café est riche et peut être utilisé dans ce sens. Il peut aussi être , une aide précieuse contre les envahisseurs du potager.

Quel usage peut-on faire du marc de café dans un jardin ?

Coffee grounds

Coffee grounds

(Source : rustica.fr) (…) Difficile à réhydrater lorsqu’il est sec, le marc gorgé d’eau la restitue progressivement aux plantes qui ont soif. (…). Le marc de café présente en plus, à l’analyse, un équilibre parfait entre le carbone et l’azote, garantie d’une bonne activité organique propice à la fertilité. Vous pouvez soit l’incorporer superficiellement à la terre lors d’un binage ou d’un griffage, soit le mettre dans le compost au fur et à mesure de votre consommation. De nombreux jardiniers font sécher du marc de café pour mélanger cette poudre brune aux graines à semer quand elles sont fines. Pour mieux les voir et ainsi les répartir sur la planche ou dans le sillon. Dernier atout : le marc de café est répulsif.

Effet répulsif

(Source : jardinonssolvivant.fr)

  • Les limaces ne semblent pas apprécier.
  • Il protège semble-t-il assez efficacement contre la mouche de la carotte ou du poireau.
  • Le marc fait fuir ou empêche l’installation des pucerons. Il faut en mettre au pied des végétaux concernés.
  • Il favoriserait la floraison.
  • Eric Petiot (auteur du livre « les soins naturels aux arbres », 2010) signale l’infusion de café en pulvérisation comme un bon répulsif à limaces. Possibilité de pulvériser dans ce but du café au lait, le lait permettant une meilleure adhérence du café sur la végétation à protéger.
  • D’après Hollingsworth R. G. et Al. (Annals of applied Ecology 142: 91-97, 2005), la caféine agit à la fois comme répulsif et comme produit toxique contre les escargots et limaces. Remarque : l’extrait de piment de Cayenne est aussi un bon répulsif!

Sur encyclo-ecolo.com :

 

Le Marc de café comme engrais

:roll:Un engrais riche en azote. On trouve peu de références sur la composition du marc de café. Une des rares sources sur ce sujet indique, par Kg de marc frais :
:arrow: Un rapport C/N de 24 avec, donc, une assez bonne couverture azotée pour bien fermenter les matières carbonées
:arrow: 2,3% d’azote / 0,06 % de phosphore / 0,6% de potassium.
Soit en valeur fertilisante NPK (% MBrute) : 2,3 – 0,14 – 0,73:roll:Son utilité au potager :
Ainsi, en apportant 0,5 Kg de marc par m² de potager, on apporterait NPK/Ha = 115 – 10 – 40
On ne retiendra que l’azote qui est assez conséquent pour satisfaire les besoins azotés de pas mal de nos légumes. Si on réalise 1 litre de café chaque jour, on produit entre 35 et 40 Kg de marc de café par an. A raison de 0,5 Kg de marc par m², on produit du marc pour fertiliser autour de 80 m² de potager.:roll:le marc dans les pots de fleur ?
Par analogie aux 115 unités d’azote au potager, il ne faudrait mettre que 16 g. de marc, chaque année, dans un pot de 20 cm de diamètre. Attention donc, car cela ne fait que 1 à 2 g. de marc par pot et par mois … on aura vite fait de dépasser la dose. Compte tenu du % d’azote et du peu de phosphore et de potasse, il faudra plutôt réserver ce marc pour faire « pousser » que de vouloir faire « fleurir » !
:roll:le marc de café au compost ?
Compte tenu du rapport C/N et de l’apport azoté … on peut y aller. C’est un produit qui ne peut qu’aider son compost à bien fermenter.
 Dans un tas qui produirait 1 m3 de compost par an, soit 400 Kg, on aurait apporté 40 Kg de marc soit 10% … c’est parfait.Au bilan, ce marc de café s’avère remarquable pour aider son compost à fermenter et peut valablement être épandu au potager, ou au pied des massifs de fleurs, en restant autour de 0,5 Kg par m² et par an
Toutefois, dans les pots de fleurs, on risque d’avoir la main lourde au regard des 15 g. maxi par an dans un pot de 20 cm de diamètre !
Pour info … 1 filtre de cafetière, c’est autour de 120 g. de marc frais et humide !Ne jetons pas le marc de café, c’est un bon engrais azoté, mais sachons le réserver pour de bons usages et ne saturons pas nos pots de fleurs … la floraison pourrait en pâtir.Un dernier »truc », très efficace … au retour du jardin,  … lavons nous les mains en les frottant avec du marc de café… avant de passer à table

Quand le café devient engrais – Tous au vert

 

 

Autres utilisations

Voir aussi, sur encyclo-ecolo.com :

 

 

Présentation du livre L’ART DE LA RECUP

Présentation du livre L’ART DE LA RECUP

 

Publicités

2 réponses à “De l’usage du marc de café

  1. Le marc de café peut servir pour détruire les nids de fourmis génants, elles l’emportent dans la fourmilière et s’empoisonnent en le consommant.
    à utiliser par exemple en cas d’invasion dans la maison ou aux pieds de plantes ou d’arbres pour contrer leur travail de traite des pucerons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s