L’aventure [Vivre Cru > Régenère] avec Thierry

vivre-cru

vv-casas

L’interview de Thierry (à droite) par Vévé est disponible plus bas

A l’occasion de l’interview de Thierry Casasnovas par Vévé Daudet, j’évoque enfin cette thématique sur l’alimentation et la santé. Les deux compères sont des « youtubeur » patentés, et distillent chacun à leur façon des informations précieuses sur la santé alternative au tout-chimique du cartel pharmaco-chimique (tout comme l’excellente Corine Gouget, déjà présentée sur ce blog ou encore Gilles Lartigot). L’un exclusivement sur l’alimentation et la gestion des aliments par le corps humain, tandis que l’autre évoque sur son site diverses problématiques de santé, de maladies, de dérives des labos et de solutions médicales occultées (je pense entre autres à sa dernière vidéo de présentation des livres de Pierre Lance, « Savants maudits, chercheurs exclus » que j’étudie également).

Bien que ce billet n’évoque qu’en particulier le travail diététique de Thierry, je ne saurais que trop vous recommander de vous abonner à la chaîne de Vévé, très fraiche et enrichissante. Ce blog commence aussi à évoquer des problématiques de changement de consommation, comme (par exemple) le délicat problème(s) de la viande. Je pense que nous sommes tous dans une phase de transition de paradigme, qu’il soit personnel, collectif, sociétal, de Santé ou d’alimentation, le tout étant étroitement interconnecté.

Place donc à la découverte de l’univers de Thierry Casasnovas, de son site Vivrecru.org (bientôt « régénère.org » à la rentrée 2014).

Bonjour , vous venez de découvrir (http://vivrecru.org) et ne savez pas trop comment « commencer » ? comment vous y retrouver dans ces centaines de vidéos ? Voici une proposition de promenade / découverte au travers des vidéos qui ont été reconnues comme les plus marquantes. N’oubliez pas aussi que le chemin , le temps consacré à intégrer ces choses nouvelles est une part essentielle et primordiale de votre nouvelle expérience ! Alors n’hésitez pas à vous perdre au milieu de ces plus de 400 vidéos… (source)

Vidéo d’accueil:

30 minutes pour changer une vie


Je ne mange pas cru, je me régénère !
une vidéo de vivrecru.org

Manger cru est une façon de (re)manger mieux, plus sein. Mais ça n’est qu’une facette d’un changement radical: certains sont végan, végétaliens, certains redécouvrent l’Ayurveda (…) Il ne s’agit pas là, ni pour nous ni pour Thierry, de ne préconiser qu’une façon de faire; il s’en explique dans cette vidéo; et je pense que c’est aussi la raison du changement prochain de sa plate-forme internet à venir pour Septembre: ne pas se cantonner à une technique exclusive, mais explorer le spectre des changements alimentaires de manière plus large.

Quelques thèmes abordés sur vivrecru: détoxination (230) dimension émotionnelle (170) hygiène de vie globale (150) instinct (16) outils pratiques (92) question générale (263) spécifique alimentation (176) témoignages (120) video thématique (106)

Entretien avec Thierry Casasnovas
le découvrir, mieux le connaître …

Conférence « Alerte à la santé » 28 février 2014
Thierry Casasnovas – Vivrecru.org

Interviews du fondateur de Vivre Cru


Mise en garde Nutrition

Dérives nutritionnelles et comportement suicidaire  Réalité, Témoignage, ExpérienceTout semble pour le mieux aujourd’hui, mais cela n’est qu’apparence… Dans sa quête légitime du bonheur et du bien-être, l’homme s’est aperçu de l’importance de l’alimentation. Aujourd’hui, les scientifiques ont compris la nécessité de l’équilibre alimentaire et l’aspect fondamental du « Bio », c’est-à-dire le choix d’aliments nécessaires à la santé et la survie de l’homme c’est-à-dire plus riches en vitamines, oligo-éléments minéraux, etc. Mais la même ouverture d’esprit n’existe pas du côté des « bio », au sein des écoles de naturopathie ou mouvements alternatifs pour la santé. Plus que jamais « fleurissent » des méthodes comme le crudivorisme, le végétalisme, le dissocié, etc. générant progressivement des malnutritions graves et parfois fatales… D’autres méthodes (Seignalet, Kousmine, Groupes sanguins) malgré des résultats incontestables, doivent pourtant être soigneusement individualisées et surveillées dans le temps. Tous ceux-là ont oublié une loi fondamentale en matière de nutrition protéique : la loi du minimum. Ici aussi, les demi-vérités sont plus dangereuses que les mensonges car elles perdurent trop longtemps, et conduisent les individus trop crédules à l’amaigrissement extrême, à la chute immunitaire, à l’anémie, à la déminéralisation, à la disparition de la libido et au vieillissement accéléré. À travers la description de témoignages vécus, ce livre est une mise en garde légitime d’un auteur qui étudie la nutrition depuis plus de 50 ans. C’est un plaidoyer pour une alimentation équilibrée, biologique. C’est aussi un garde-fou contre les « vérités » des théoriciens farfelus qui au nom des médecines naturelles détruisent irrémédiablement la santé de consommateurs trop confiants, contre ces gourous de l’alimentation qui inventent des dogmes alimentaires, véritables chants des sirènes vers des abîmes d’où l’on ressort amoindri à tout jamais.


En lien, en vrac et par exemple, sur le blog:

En lien, ailleurs, pour s’informer

Publicités

4 réponses à “L’aventure [Vivre Cru > Régenère] avec Thierry

  1. Manger cru n’est pas bon pour la santé, il ne faut pas non plus que les aliments soient trop cuits, il y a le ‘juste » milieu. Beaucoup d’info sur les labos pharmaceutiques, l’alimentation mais on oublie l’essentiel, le premier organe du corps c’est le système digestif, se nourrir relève de l’alchimie car peu d’aliments ont digestibles à 100 %, tout le reste demande un effort au corps…alors tout commence par l’agriculture également…celui quicultive s’éfforera de ménager sa terre et non pas de l’exploiter à en faire un désert. Il cherchera à maintenir et à augmenter la fertilité du sol En observant la campagne il apprendra QUE semer UNE seule culture ou garder UNE seule espèce d’animaux sur le même bout de terre n’est PAS dans l’ordre naturel des choses. Il doit favoriser le plus grand nombre d’espèces végétales et animales possibles. Il doit laisser une partie de sa terre inculte pour qu’une vie vraiment sauvage puisse s’y développer. Il pensera toujours et à chaque instant aux besoins de son sol, jugeant chaque plante et chaque animal sur l’effet bénéfique qu’ils peuvent avoir l’un pour l’autre ET pour la terre. Et surtout, il sera pleinement conscient que s’il intervient dans la chaîne de vie dont il est un maillon il le fait à ses risques et périls car il trouble l’équilibre naturel des choses et de la vie……..un peu de bon sens, de spiritualité sans pour autant se vanter d’être un gourou de telle ou telle chose semble davantage être dans dans le juste ordre naturel des choses.

    • Quel incroyable message de bon sens, à priori; je connais tellement ce discours que j’ai en fait une de ces impressions de « déjà vu », en rêve ou dans le passe, qui sait. Tu évoques en effet la jachère, l’un des premiers principes de l’agriculture, avant même de parler de permaculture.

      Comme dit, personnellement je ne suis pas du tout un pro de l’alimentation, diététique, holistique (…) mais je m’intéresse à ces choses; tous les avis et tranches de vécu en matière d’alternatives sont -au moins- bonnes à écouter, après libre à chacun de dégager sa voie, en fonction de sa personne 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s