Mr Mondialisation : solutions locales, réflexion globale

 mr-mondialisation

Mr Mondialisation est une page facebook très populaire qui relaie régulièrement certains articles de consoGlobe, proches de sa ligne éditoriale dont le fil rouge est … la mondialisation. consoGlobe s’est intéressé à la démarche originale de Mr Mondialisation et a voulu en savoir plus sur ce projet dont certaines valeurs font écho à celles de consoGlobe. En interrogeant son fondateur et animateur.

 L’idée est née d’un blog de réflexion sur la mondialisation fondé en 2004. Mr Mondialisation n’est pas un projet, mais le fruit d‘une aventure humaine, faite de hasards et de rencontres. Le personnage évolue avec son public, expérimente divers moyens de communiquer. C’est à la limite du “projet artistique engagé”.

Si nous avons un objectif informel, c’est bien celui de désencrasser l’imaginaire collectif des normes qui régissent nos modes de vie. Concrètement, nous croyons que par une information objective accompagnée de solutions, nous encourageons un nombre grandissant d’individus à se remettre en question et à adopter des comportements favorables à une transition écologique et universaliste.

 

Mr Mondialisation, finalement, est-il en faveur de la science ou de la mondialisation ? Ou bien le projet se range-t-il dans les rangs des « altermondialistes » ?

Nous évitons un maximum les raisonnements manichéens. La science n’est qu’un outil pour l’Homme. Comme tout outil, celui-ci peut engendrer des effets pervers. A titre d’exemple contemporain, l’imprimante 3D arrive sur le marché. Il va être possible de court-circuiter l’industrie en produisant des objets localement à base de bio-plastique dégradable. Il y aura cependant toujours des Hommes pour tenter d’imprimer des armes !

Ce sont les mécanismes politiques, sociaux et économiques qui engendrent les aberrations actuelles, pas la science, encore moins la connaissance.

Faut-il nous catégoriser dans une mouvance ?

Contrairement au mondialisme politique, la mondialisation est le fait de l’évolution naturelle des sociétés humaines qui tend vers un rapprochement des peuples. De la Belgique à Madagascar en passant par le Japon, nos membres proviennent de 50 pays et sont concernés par les mêmes questions. Nous ne pouvons plus nier que notre consommation ici entraîne des conséquences partout ailleurs.

Nous ne sommes donc pas pour le renfermement et les frustrations nationalistes. Nous cherchons cependant des solutions locales par la réflexion globale. Certains nous disent simplement universalistes.

Mr Mondialisation s’interdit il de relayer certains contenus ou informations ?

Nous avons une certaine lignée éditoriale qu’il est difficile de définir car elle échappe aux normes. Elle est à la fois le fruit d’un effet papillon journalier, du travail de recherche des administrateurs de la page et de la participation des utilisateurs actifs. Nous ne rechignons pas à sortir des sentiers battus pour proposer un support de débat très différent. Beaucoup ne saisissent pas que le plus important, ce n’est pas ce que nous publions, mais le fruit des échanges, les leçons concrètes que nous apportent la réflexion.

Cependant, notre page demeure apolitique (au sens partisan) et adogmatique. Nous nous interdisons d’alimenter des polémiques purement idéologiques.

Un mot sur le fond et le sujet de la décroissance. Penses-tu réellement que la décroissance puisse être adoptée et appliquée par le grand public en ces temps de rigueur économique ?

 C’est un sujet délicat car la compréhension du sujet dépendra de la bonne définition des mots.

Le principe même de l’objection de croissance est admettre que matériellement, la croissance est insoutenable à long terme. L’objectif n’est donc pas de ralentir la croissance ni de l’inverser, mais bien de modifier les modes de vie et institutions le plus rapidement possible afin que la transition vers un autre modèle d’économie soit possible.

Nous voyons l’Occident comme une enfant gâtée. Elle n’accepte pas le fait que la consommation de biens et services puisse se stabiliser et même décroître dans certains aspects, du fait des limites environnementales.

Nous baignons dans l’illusion qu’une croissance perpétuelle est possible. Pire encore, toutes nos institutions ne peuvent survivre que par la croissance. L’idée même d’une limite a le pouvoir de faire plonger les bourses. Nous pensons que ceci constitue une quasi-religion et nous ne voulons pas attendre que la fête soit finie pour nous réveiller.

Plutôt que de décroissance, parlons de Simplicité Volontaire et d’Expérimentations Collectives. Oui, nous croyons que vivre simplement et expérimenter des alternatives, ce n’est pas vivre dans la pauvreté, c’est aller de l’avant et s’acquérir d’une richesse tout autre.

Lire la suite sur  Mr Mondialisation : solutions locales, réflexion globale. (Exclu conso globe)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s